[]
loader

Mes actus' montagnes

Vous tenir au courant des conditions!

face nord du Bargy " Engrenage" et Rampe

samedi 11 avril 2015, par Steph

[(samedi 11 avril)]

De nombreuses fois je me suis dit qu’il y avait sans doute une descente à faire par ici alors que je remontais tranquillement le col de l’Encrennaz.

Avec les chutes de neige collante de la semaine passée, il y avait peut être un créneau, je prends des photos avec le zoom et essaie d’y voir un itinéraire possible, puis je cherche sur le net des photos ou autre et je m’aperçois que la descente a déjà été faite en 2013 (Sebastien Ibanez, baptisée "Engrennage", cotation proposée 5.4 E4 ) ! mais en descendant droit pour rejoindre le haut de la combe classique, j ’ai toujours été attiré par ce grand toboggan qui plonge. On essaiera donc de changer un peu la fin ...

On attaque avec Adelin par Morsullaz on espérant trouver la neige plus rapidement que par la montée classique au lac bénit. C’était pas mal ; bon évidemment il faut redescendre un peu une fois au sommet de la bosse, mais je crois qu’on gagne un peu de temps avec ces conditions...

On observe le bas de la rampe pour trouver le passage le plus aisé, mais de toutes façons, on a l’artillerie lourde : perfo, 2 plaquettes, 2 camalots , 3 pitons et même un petit jeu de câblés ! la longueur de 3b+ qui nous attend va se faire sans problème...
Finalement pas besoin du perfo on trouve un "menu" sapin mal enraciné, qui a du poussé il y a 15 jours aux premières chaleurs, ça devrait suffire pour le rappel au retour...

On cherche ensuite l’itinéraire le plus skiant... l’ambiance est magnifique.

On attaque la descente avec une interrogation pour deux passages skis aux pieds ?
Les premiers virages sont de suite assez raides , bonne neige puis même excellente dans le couloir en poudre froide !
Nous décidons de déchausser une étroiture de quelques mètres , un saut serait possible plus à gauche mais on ose pas !
la suite est extra : encaissée mais skiante, puis à nouveau il y a un petit verrou raide avec des rochers affleurants.

On atteint le grand "toboggan" de la rampe, et après avoir claqué des virages de mickey dans la partie raide on peut se lâcher a présent, la neige est un peu plus lourde mais ça reste top à skier !
on calme un peu nos ardeurs au fur et à mesure que la rampe s’incline et que l’on se rapproche de notre bosquet de rhododendron où nous avons laissé un brin de corde, et toute la quincaillerie finalement inutile !
Un joli petit rappel de 50m ( avec 60m c’est plus confort ) et nous voilà de retour dans la combe...
Dément...

Album photos