[]
loader

Mes actus' montagnes

Vous tenir au courant des conditions!

ecotrail de sommand

jeudi 24 septembre 2015, par Steph

dimanche 20 septembre

Il ya 5 mois, quand je me faisais découper un morceau de mon squelette pour le remplacer par une tige en titane avec boule de céramique, je disais en rigolant " je gagnerai le 20km à Sommand... y en a qui me croyait, d’autres moins, moi, en tout cas, je n’y croyais pas vraiment...

Puis le temps de la rééduc, puis celui du vélo, du retour à la course, à l’entraînement petit à petit, des doutes, des courbatures de ouf après des sorties de 40 minutes...etc

Cet objectif est resté dans ma tête. Souvent, quand j’avais mal partout je me disais " et si je réussi ? ça serait énorme ! "

C’est chose faite ce dimanche et je dois dire que l’émotion a été forte au moment de passer la ligne en premier d’autant que ça ne m’étais jamais arrivé en trail...

Départ :
Toute de suite les jambes sont dans le tempo et on prend les devants avec Marc ( Tamanini) déjà 2 fois vainqueur et record man de l’épreuve en 1heure 51.

A un panneau on hésite, on revient en arrière, le balisage n’est pas super clair et je me rappelle du parcours des années précédentes qui part à gauche. Derrière, les autres font pareils, au bout de quelques dizaines de mètres, Marc me dit que c’est pas là et part à droite, je ne vois pas de marquage la bas, je décide de continuer ici et lui conseille d’en faire autant. de toute façon le début de l’arête du Marcelly est juste là au dessus de nous et il faudra passer ici. Marc part quand même...

Je fais l’arête plein taquet et tente de faire aussi une descente à fond car je la connais bien, c’est bien gras et technique et je sais que ce terrain m’est favorable...

Je ne me retourne plus jusqu’à l’arrivée et j’arrive à relancer et à courir même dans les parties assez raides. On me signale qu’il y a un écart important, j’y crois de plus en plus...j’entends des encouragements, des voix que je reconnais...

je coupe la ligne en vainqueur...

Marc arrive 3 minutes après, on s’explique sur cette erreur de parcours qui lui a coûté du temps : environ 1 minute car c’était "un petit crochet" vers un chalet qui n’y était pas les autres années mais il avait raison. Bien que mon avance soit assez conséquente à l’arrivée, j’accepte avec plaisir de partager ma première place avec lui.

j’attends avec impatience l’arrivée de ma femme Marjo qui prends une très belle deuxième place, mais qui n’ a rien pu faire contre la suprématie de Christelle Dewalle qui arrive avec plus de 15 minutes d’avance...