[]
loader

Mes actus' montagnes

Vous tenir au courant des conditions!

actu ski de rando saison 2013/2014

vendredi 28 février 2014, par Steph

petite actu de sorties de ski de rando , les conditions et les commentaires n’engagent que moi...

Couloirs nord au petit Mont Blanc

Une montée de feignasse de 1000m jusqu’au bivouac le premier jour ! Nous avons pris les bennes de youla pour descendre directement sur le lac Combal !

Le bivouac Rainetto ( de son vrai nom ) est vraiment dément, propre et bien agencé, il n’ y a pas de gaz, mais 9 places et pas mal de couvertures...

Départ à 6h30 mercredi, avec au programme : petite montée d’échauffe de 400m au petit mont blanc, descente du couloir nord ( 1000m 5.2 ), puis petite tisane sur le glaceir du Miage avant de remonter SW à la pointe Baretti ( 1000m, 5.3 )

Finalement les plans ont quelques peu changés.... après la descente du couloir nord ( bonnes conditions, neige dure et bon grip, deux rappels de 15m au départ un peu sec ), on s’aperçoit que la Baretti n’est pas très accueillante : le bas est en glace et sous les séracs. On essaie d’imaginer un cheminement compliqué sur la droite.... Bof ! le passage étrit du haut a l’air sec, le sommet n’est pas sur de passer skis aux pieds....Bref on se dit que c’est peut être pas le bon moment !

On descend un peu plus bas pour aller faire un autre couloir versant nord du petit Mont Blanc : un autre must du genre ! bien plus court que son voisin de droite ( il ne fait que 900m !! ) il est un peu plus sinueux, un peu plus étroit et un peu plus raide ( il doit y avoir des sections à 50° ). Ce couloir a été ( a priori ) ouvert par les furieux de" l’équipe du lundi" ( Lolo Dupré, Roch Malnuit, Davide Capozzi and co ) il y a de ça quelques années, merci à eux pour la prospection et le partage !

On fait fumer les mollets avec le Tit, et on avale les 900m en 1heure et des poussières ...

Ce versant du massif est vraiment exceptionnel avec une vue sur l’impressionnante face ouest du Mont Blanc qui plonge de près de 2500m sur le glacier du Miage...

On était comme des vrais gamins à regarder à droite, à gauche en se disant "oh regarde là il y a ligne, et là regarde, tu remontes celui là tu passes sur l’arête...." c’est le paradis








[(mardi et mercredi 12 Mars)]

couloir de la Bergère

[(
Dimanche 9 Mars)]

le couloir du bas

le couloir du haut avec à droite la directe de la face ouest

Venu il y a deux jours avec Marjo pour faire le Chaborgne, je repère un joli couloir qui borde à gauche, la Face Ouest de la Bérangère. Mais je ne vois pas le haut caché par la face...

Arrivé aux contamines, je regarde la face et je m’aperçois qu’il y a un très joli couloir plus orienté au nord qui longe la face ouest et borde le glacier d’Armancette. ça doit passer... Je cherche des infos ( je pense qu’il n’y a rien dans les topos mais peut être sur le net.... rien

Finalement on se décide à aller y jeter un coup d’oeil avec Max, Thom et Guillaume.

ça passe sans problème ! un magnifique couloir jamais bien raide, large et skiant ! on sort au sommet de la Bérangère, la face ouest ne nous fait pas franchement envie, ça semblait encore jouable il y a deux jours, mais j’ai l’impression que les ressauts se sont creusés par les purges et semblent de plus en plus secs...
Nous attendons un bon moment au sommet pour que le bas du couloir ( orienté ouest ) décaille suffisamment parce qu’à la montée c’était béton.
Le couloir du haut est orienté nord et est bien poudreux avec quelques zones un peu carton, puis dans le bas, comme prévu, c’est bien mou, et malgré que ça ne soit pas totalement lisse, c’est pas mal du tout,
Le bas est carrément bon en vieille poudre...
Bref, on sait pas trop si on a ouvert une ligne ou si c’est super connu mais en tout cas, c’est vraiment magnifique et c’est fait un couloir de plus et une option supplémentaire dans ce magnifique cirque d’Armancette

déniv : 2200m, orientation nord et ouest ( en bas ), 700m à 40°, matos : rien, cot : 4.1, 4.2 ?





face nord est de Tardevant

[(mercredi 5 Mars)]
En arrivant dans la combe de la Forclaz, un petit doute nous envahit, il y a du vent sur les sommets et la neige dans la face a l’air bien travaillée. Peut être plaqué ? finalement la neige est meilleur que dans la combe, poudre genre gros sel hyper chiant ( euphémisme ) pour faire la trace à la montée, il faut parfois faire une tranchée jusqu’à l’herbe pour avoir un appui sur quelque chose d’un peu ferme et croyez moi, l’herbe est assez loin par endroit !

bref on avance entre +5 et - 2 mètres à l’heure !!

après deux heures de brasse on passe enfin au soleil au sommet ! ( pas de corniche , ça change du Mont Oreb ! )

Pas trop le temps d’enfiler des perles car le brouillard monte...

La descente est excellente , on se paie même le luxe de faire le petit bout de couloir très sympa qui descend directement dans la combe sans reprendre l’écharpe et il est en top poudre.

de visu : couloir sud de la Mamule presque jouable skis au pieds en bas, moyennant un petit tout droit de 3 / 4 mètres, tchadar pas tracé à 14 h, toutes les combes sont tracées et avaient l’air excellentes, couloir du chien a été fait




Mont Oreb, couloir Nord

[(dimanche 2 Mars)]

Un peu inquiet de voir le plafond nuageux bien plus haut que prévu, c’est finalement une journée de rêve que nous allons vivre !

Le vallon de Tré les eaux passe très bien, moyennant quelques franchissements de champignons de neige au dessus de l’eau.
Nous attaquons cette belle face nord du mont Oreb skis aux pieds, ça n’est pas si raide finalement, en bas il faut bien prendre le couloir de gauche ( pas celui qui est contre les falaises de droites ) ensuite, sous un triangle rocheux, il faut prendre à gauche, on remonte alors un beau couloir assez large qui va de nouveau se séparer, cette fois c’est à droite ! en direction des énormes corniches du sommet, on oblique alors sur une rampe suspendue, magnifique qui nous permet de rejoindre l’arête et aussi la douce torpeur du soleil qui nous réchauffe bien les mains...

Il y a du monde au Buet, au col de Beugeant, la face nord Est du Buet a l’air excellente ( malgré une belle corniche, corde sans doute nécessaire ? )

photos de Tit à venir....

couloir Angélique, face sud des Courtes

[(lundi 24 février)]

Nous sommes passés par la Nord Nord Est à la montée, qui est malheureusement excellente ! du coup on a bien brassé de la neige... il y a un peu de glace sous jacente vers le haut mais cette partie doit assez facilement s’éviter rive gauche ( à la descente ) avis aux amateurs , la trace est faite, pas pour longtemps car la perturb’ est bientôt là !

Le couloir Angélique part directement du sommet de la pente Nord est , à une petite brèche, il y a un béquet pour éventuellement descendre en rappel.

J’ai voulu m ’obstiner à démarrer skis aux pieds et après deux virages bien chaleurs sur de la semi glace dans du 55° j ’ai pris la corde que Tit avait mise !!

En dessous la neige est plus ramollie et au final, on se dit qu’ heureusement qu’on a brassé dans la nord est et qu’on est pas super en avance ( 14h ) comme ça la neige est meilleure...
Le remplissage est bon, sans être optimal je pense, nous avons du gratonner un peu skis aux pieds à deux endroits sur quelques mètres mais ça passe relativement bien....
le couloir est splendide et long ( environ 800m ) et les bonnes conditions ne sont sans doute, pas faciles à avoir vu l’orientation...

Avec une neige assez dure, nous avons trouvé le haut assez raide ( bon 50° à mon avis ) , puis au dessous ça se calme un peu pour finir large et skiant...

En tout cas c’est une ligne vraiment splendide dans cette belle face sud des Courtes.

Infos massif de visu

 : des traces dans le couloir Chevalier qui avait l’air très bon, le Z à la verte et le col des droites manquent encore un peu de neige mais ça avait l’air de bonne augure ( attention j’ai pas dit qu’il fallait y aller maintenant ou après demain !! ), la nord est es courtes est sans doute très bonne, le Y à Argentière n’avait pas l’air goulotté ( la rimaye passe en rappel ) , le whymper semblait bien garni, le couloir nord de l’aiguille pierre Joseph manque un peu de neige ( ça doit passer mais pas top )....

LES PHOTOS DE TIT :


[(dimanche 23 février)]

De retour dans cette face pour la deuxième fois cette semaine !

Une journée parfaite de ski de rando, ma famille, mes amis, une neige de rêve dans un décor grandiose, grand bleu, pas de vent...

l’ambiance est magnifique, le couloir est large et bien skiant, il faut être vigilant pour ne pas rater l’entrée mais ça reste assez logique avec un bout de photo sur l’iphone...

le truc le plus expo c’est prendre le bus bondé à la piste des cascades, ça se bouscule, ça s’insulte à tour de bras...





















[(dimanche 23 février)]

De retour dans cette face pour la deuxième fois cette semaine !

Une journée parfaite de ski de rando, ma famille, mes amis, une neige de rêve dans un décor grandiose, grand bleu, pas de vent...

l’ambiance est magnifique, le couloir est large et bien skiant, il faut être vigilant pour ne pas rater l’entrée mais ça reste assez logique avec un bout de photo sur l’iphone...

le truc le plus expo c’est prendre le bus bondé à la piste des cascades, ça se bouscule, ça s’insulte à tour de bras...





















couloir du lion Face ouest du Buet

[(dimanche 23 février)]

De retour dans cette face pour la deuxième fois cette semaine !

Une journée parfaite de ski de rando, ma famille, mes amis, une neige de rêve dans un décor grandiose, grand bleu, pas de vent...

l’ambiance est magnifique, le couloir est large et bien skiant, il faut être vigilant pour ne pas rater l’entrée mais ça reste assez logique avec un bout de photo sur l’iphone...

le truc le plus expo c’est prendre le bus bondé à la piste des cascades, ça se bouscule, ça s’insulte à tour de bras...





















[(mercredi 12 février)]

couloir de la Virgule et rampe des Colombés face nord de Bostan

Superbes conditions pour ce couloir, très bonne poudre . je l’ai rarement skié avec une telle neige, après quelques dizaines de mètre dans le couloir : c’est Beyrouth ! des crevasses et des rimayes dans tous les sens !!! Il faut donc passer un peu à gauche , car dans l’axe , il y a des plaques/blocs de neige énormes qui ont glissé dans le couloir comme souvent. c’est impressionnant....
le bas du couloir passe sans problème à droite ou à gauche. toujours aussi esthétique.
Les pentes après le couloir sont un régal, il y a vraiment de la neige, ça fait plaisir ! On peut même se prendre pour des free rider et sauter quelques champignons de neige de 1,12 m de haut , trop la classe !!

Nous contents de ce petit échauffement, nous sommes remontés au sommet depuis le lac des mines d’or ( encore par la golèse car le couloir central est tracé à la descente mais pas à la montée) pour faire la rampe des Colombés :top conditions également en belle poudre bien froide SAUF sur 20 mètres ( là où c’est raide évidemment ! ) qui étaient en glace et / ou neige très dure, perso j’ai sorti le piolet au bout de 10m : évidemment au début t’attaques la fleur au fusils en pensant t ’en sortir avec style et sans artifice, et finalement tu finis comme une vielle rave à glisser sur le cul pendu à ton piolet ! ( il y avait une lunule si jamais : prendre un bout de 30 m c’est suffisant ).


petite corniche, la prochaine fois je saute !!!

à la une , à la deux....


à la trois !!


début de la rampe des Colombes : magique !! ça plonge vers l’inconnu


bon l’inconnu c’est cette daube, mais ça ne dure pas après c’est de nouveau grosse gavade !


enfin au soleil ! c’est l’avantage de skier jusqu’à 17h, même les face nord ont droit à leurs rayons

[(lundi 3 février)]

Couloir sud du repère

JPEG

Après moultes tergiversations dimanche soir pour savoir si on osait aller au Grand couloir W du Buet, nous voilà finalement partis pour ce joli couloir sud du Repère et dès les premiers mètres de montée, je me dis que c’est pas plus mal car j’ai un peu les jambes en carton après la course ( Roc et Pic ) ce week end, je sens bien les guibôles !! ( merci Ju !)

La remontée dans le couloir est assez pénible dans une neige parfois bien poudreuse.
Vers le sommet nous avons voulu nous éloigner du centre du couloir pour rejoindre l’arête de droite plus dégarnie, mais il y a des petites plaques qui sont parties, rien de bien méchant, par contre il semblerait que des plaques plus grosses se forment sous l’arête sommitale ( à droite du couloir ), il faut peut être mieux châler un peu dans le couloir que d’aller taquiner les contre pentes qui prenaient bien le vent aujourd’hui.

Nous sortons du couloir à une petite brèche après avoir passé 3 heures à transpirer, on se croyait seul au monde dans cette belle brèche... mais là forcément, en regardant en bas on voit l’arrivée du tire fesse de la Torchère 200m plus bas et on se dit que ça aurait été vachement bien de venir par là avec les "transports en commun"

La descente était bien agréable, pas trop raide au début puis ça plonge un peu et il faut négocier une partie où le remplissage n’est pas ultime et il faut faire des virages assez serrés pour ne pas toucher les rochers ou la glace de part en part... la neige bien poudreuse à la montée s’est finalement assez vite alourdie tout en restant agréable à skier. Par contre le petit verrou du bas s’est dégarnie avec les purges que nous avons faite descendre et du coup, il va falloir négocier la sortie de ce bazar...

je choisis l’option rive droite ( en descendant ) : petit saut de deux/ trois mètres avec réception dans la poudre puis des bonnes boulettes heureusement bien ramollo, , Titi choisit l’autre solution et tire un tout droit sur des dalles, après comparaison Thomas choisit la mienne,, à vous de voir...

Le pentes du bas étaient en poudre un peu lourde mais bien sympa à skier...

la rampe chauchefoin à la Blonnière paraissait pas mal, un peu dégarnie dans l’étranglement en bas mais ça faisait presque envie...

ps : des traces dans le col de la Torchère

le couloir

la blonnière versant Est

le passage qui sera nettement moins bon au retour....


attention, bientôt la magnifique vue sur .... le tire fesse


pas trop raide au début


un peu plus raide au milieu



il fait chaud, je rentre la doudoune pendant que Thom envoie ...

allez ! Thom c’est qu’un mauvais moment à passer...


titi dans le bas

[(lundi 27 janvier)]

Couloir NW du pic de la Corne

JPEG

Pas facile de se décider hier soir, il va beaucoup neiger cette nuit ? avec du vent ? déjà hier il y a eu pas mal de plaques qui sont parties d’après les bruits de couloirs...

On choisit le pic de la Corne avec l ’envie de faire le magnifique couloir Nord Ouest qui fait plus de 700m ! si jamais ça craint, on se rabattra sur la voie normale qui est très agréable à skier .

Le temps fait le yoyo entre superbe ciel bleu et brouillard...

Arrivé au sommet on décide d’aller voir le couloir, il faut traverser puis redescendre un peu, l’accès au départ ne peut pas se faire depuis le sommet.

La dernière traversée pour rejoindre le départ est très chargée, on s’espace , on s’observe, ambiance un peu tendue...

Finalement on y va, en étant prudent. Le haut semble un peu plaqué mais c’est pas trop épais. On ne skie pas ensemble , on se met à l’abri pour attendre à chaque fois.

Dans le couloir la neige est franchement bonne, parfois quelques plaques de surface se décrochent mais ne grossissent pas trop on joue même à skier un peu dans les purges !

finalement c’est top jusqu’en bas même si la neige commence à crouter un peu sur les 100 derniers mètres.

Malheureusement, il faut déchausser 100m D+ avant la voiture par manque de neige sur le chemin.


l entrée du couloir, pas de souci c’est bien rempli ! quelques touffes d’herbes découvertes par le vent mais ça passe nickel....

Thomas se lâche, la neige est bonne....


la photo improbable ! non je ne m’en suis pas collé une, je viens de plonger pour rattraper la house de l’appareil tout neuf du Marco ! Hugo loris n’a cas bien se tenir...

[(samedi 25 janvier)]

Couloir W de la pointe d’Areu

JPEG

Un très joli coup de sabre au milieu de la face NW de la pointe d’Areu.
Des très bonnes conditions aujourd’hui malgré le fait qu il faille déchausser 2 mètres dans le premier tiers inférieur pour passer un pauvre bloc qu il faudrait dynamiter !
Un bon brassage à la montée , il y a environ 40 cm de fraiche très légère.
Retour par le couloir de Brion très bon aussi.
Trois skieurs derrière nous ! Il ne doit plus rester beaucoup de poudre. ...
C’est court mais très esthétique , quelques passages étroits...

merci Mimic pour les photos...



le bloc coincé



[(mercredi 22 janvier)]

Les Quatres Têtes et couloir Est des Nants

Parti de Sallanches avec les chaussures dans le sac et les skis dessus, je pensais pouvoir profiter d une voiture ou autre chose de motorisé pour me monter à burzier... il n’en fut rien !
Bon pas grave , je ne prends même pas le temps de chausser les skis et je continue en courant direction Mayère, j ai dans l idée d aller voir le couloir sud des Quatre Têtes et son joli couloir tortueux dans le bas mais assez large et de plus en plus raide dans le haut ( un vrai entonnoir ! ), je finis par chausser quand même au bout de 200 m apres la bifurc. J arrive au doigt cassé et je vois bien qu il n’y pas assez de neige ( je m’ en doutais fortement ) mais je pensais au moins remonter dedans pour voir à quoi ça ressemble. Mais vu la tronche du couloir , ca sent la longueur de 6b !

Demi tour, je redescends jusqu’à la bifurc. sur le chemin carrossable, et je remonte au 4 têtes via le refuge de Doran. Personne, pas âme qui vive. Je descends la face nord, il n’y a pas de trace : en super poudre . Arrivé à Doran je me dis que c’est bête de redescendre si tôt et que mon camion n’est sans doute pas finis au garage. Je remonte au couloir Est des Nants qui est déjà bien purgé , ca brasse quand même pas mal. et je m’achève petit à petit à faire une bonne vieille trace dans une neige parfois croutée mais qui ne porte pas. Les contre pentes sont assez bonnes ( poudre ou légèrement croûté ) , quand je redescends , le bas du couloir de la Forclaz a regelé (16h30) c’est immonde !
Deux épingles sous Doran il faut dechausser ! et je cours de nouveau pour avoir une chance de trouver encore quelqu’un pour me redescendre...

Il reste une voiture sur le parking de burzier il est 17h, je prends littéralement la conductrice en otage pour qu’elle me redescende à sallanches, j ai vraiment pas envie de descendre à pieds !
( 3000m de dénivelé seul au monde ! )

[(lundi 13 janvier)]

Couloir sud ouest de la Mamule

avec une météo très moyenne, on se doutait que la neige n’allait pas spécialement décailler comme on l’aurait souhaité...

Le bas de la combe de la grande Forclaz est plutôt agréable à skier, un peu mou en surface sur un fond dur.

A l’approche du bas du couloir, on était un peu sceptique sur la quantité de neige. Finalement il ne manque que quelques mètres pour que ça passe skis aux pieds tout en bas.

La suite est en neige bien dure mais pas complétement gelée. ça peu le faire...
par contre le centre du couloir est ravagé par les boules ( voir de véritables bottes de pailles en glace ! ) , il faudra jouer avec les contre pentes qui sont moins endommagées...
le haut du couloir est en neige lisse assez béton mais ça a l’air pas mal.

On avait prévu de descendre d’abord le petit couloir nord avant de remonter pour descendre le SW mais vu la noirceur du ciel et les premiers flocons virevoltants , on a vite décampé ! en évoquant la possibilité d’un retour rapide et d’une possible petite raclette à la maison, le choix fut vite fait...

[(samedi 11 janvier
)]

la meuriane

Une course sympa avec le Dav. 1300m de déniv en 2 montées, les descentes étaient vraiment épiques dans une neige trafollée et regelée...

[(mercredi 8 janvier)]

Couloir NW de Chavasse

Même en ayant été très matinal ( rdv à 7h30 !! ) la neige était pourrie.

Une petite sortie néanmoins fort sympathique avec plein de chamois.

le couloir manque de neige, mais nous avons pu tout skier, c’était vraiment ric rac... mais en passant à gauche ( en descendant ) ça le fait !




[(mercredi 1er janvier)]

Haute Pointe et pointe de Chavasse

Après un bon petit gueuleton de fin d’année, où nous avons bu du bon vin, un petit décrassage ... La météo est vraiment sympa puisqu’ils annoncent très nuageux le matin , ce qui nous laissera le temps de dormir un peu, et beau l’aprème... parfait

on monte tranquille du côté d’ Haute Pointe avec Marjo et Bastien, il est midi !
On descend jusqu’au col de Chavan, on bascule au nord jusque dans le vallon, la neige est excellente et la fôret passe bien. On remonte à Chavasse par le vallon de Pététoz et le col de Vésinnaz. Regavade comme il y deux jours ! deux traces et une neige parfaite !

On traverse et je "châle" dans 40cm de poudre pour rejoindre l’arête ouest de Chavasse et basculer au sud sur Sommand. Ici, la neige est un peu croutée mais ça reste très skiable, presque bon !

Retour à la voiture à 16h00 puis "séquence pinces" puisque Bastien à oublier d’éteindre les feux, donc plus de batterie...

[*Bonne année*]

[(mardi 31 décembre)]

Combe de Belachat

Vite un peu de poudre avant de se torcher pour le réveillon.
Une petite combe des Aravis fera l ’affaire et pour cause...
montée par Grand Cret ( bien traffolé ) et descente par Belachat pas une trace, excellent !

[(lundi 30 décembre )]

Face sud de Chalune et combe Nord de Chavasse

Très bonnes conditions pour une face sud de Chalune ! Poudre un peu lourde mais très skiable. Vu que d’habitude c’est immonde, là c’était le top.

Descente sur les chalets Blancs puis remontée à Chavasse. Combe nord encore bien froide et en top PowPow ! remontée au col de Vésinnaz et re chalet Blanc et re col de Chalune. Le vallon du Foron est aussi en super poudre. Pas mal de traces à la fin de la journée, alors qu’il n’y en avait pas ce matin...



[(dimanche 29 décembre)]

le Môle

ah enfin ! me voilà seul ce matin et bien content de châler un peu dans de la poudre ! un vrai régal à la descente même si j’aurai du prendre les beaux skis ( plus larges ) pour moins sentir une "légère " croûte de la veille. Mais les 20cm tombés cette nuit ont fait du bien. Les sapins sont blancs, il y a même des branches cassées sur le chemin... l’hiver serait-il enfin là ?

[(samedi 28 décembre)]

pointe d’Andey :

comment dire ? ....c’était nul !!

[(dimanche 22 décembre)]

col Nord de Balafrasse

Bof...
ça commence à plus faire rigoler... avant y avait pas de neige, mais le peu qu’il y a avait était pas trop mal à skier, mais maintenant c’est pourri sur 50cm jusqu’à 1800m d’altitude.

Au dessus, c’est correct, la neige tombée jeudi dernier à été purgée dès que c’est un peu raide, normal vu les températures !

du vent au col : nous nous sommes arrêtés sous les rochers à droite du col ...

Croisé 2 mecs qui apparemment ne savent pas que lorsqu’on se croise en montagne , on se dit "bonjour" voir même on échange deux mots sur les conditions, ou le dernier album de Shakira...ou alors ils sont passés à 3 mètres de nous sans nous voir ? c’est pourtant pas la poudre qui devait les aveugler...

[(lundi 16 décembre)]

Aiguille du Belvédère par le glacier du Mort

Franchement pas mal vu les conditions du moment...

Partis du Buet via le vallon de Beyrouth ! ( surnom du vallon de Bérard version terrain miné ! ) il faut même déchaussé à la montée, c’est pour dire...

Par contre à la sortie du vallon, la neige est restée froide et il y a des belles zones de vieilles poudre. La combe/couloir du glacier du Mort est un peu croutée au centre mais on a gratté quelques contre pentes pas pire...
Nous sommes montés jusqu’à l’antécime de l’aiguille du Belvédère.
Du monde vers le col de Salenton...

greg porte deux de ses morceaux de split, le troisième est sur le sac !

Greg et Quentin

cette fois les 3 morceaux du split sont sur le sac et Greg met moins de temps à assembler son mécano que moi à fermer mes nouvelles godasses !!

[(lundi 9 décembre)]

col du midi

( et antécime de la pointe à pieds ou presque ! )

Joyeuse bande de copains ce lundi avec fred, lolo et greg. Une belle petite sortie finalement où l’on a croisé deux autres skieurs qui pensaient pouvoir faire le tour par Balafrasse, mais ça ne passe plus vraiment depuis l’ère du Jurassic...

la neige est encore froide de ce côté du Bargy, le couloir est en neige un peu compactée / soufflée au centre mais il y a moyen de poudrer un peu sur les contre pente...

J’ai voulu aller zieuter dans le couloir de gauche qui monte jusqu’au sommet, j’ai plus fait de l’escalade que du ski !

le bas du couloir est en poudre, mais ça touche parfois assez franchement.
Skis cailloux de rigueur...


affluence au col du midi ! Ce lundi, travailler moins pour skier plus !

[(samedi 7 décembre, )]

JPEG

Aiguille du Tour, et couloir de la Table par le col du Passon...

Départ depuis Lognan ( la benne ne tourne pas jusqu’à l’aiguille, pas avant les vacances et surtout pas avant que les crevasses se comblent un tantinet plus ! )

Montée au col du Passon, neige se ramollissant au soleil mais assez portante.
Traversée jusqu’à l’aiguille du Tour ( c’est long et plat et tout en travers... beurk, heureusement le cadre est grandiose ! )

Couloir de la Table : un verrou rocheux dans le premier tiers, puis très bonne neige, (transfo épaisse ).
Du bas j’avais vu une belle pente sous le sommet, je suis donc allé "guigner" de ce côté et c’était très joli, la pente est large et soutenue mais courte, faut pas rêver non plus...
retour par le même itinéraire, couloir du Passon : neige dure et lisse , pas pire
Par contre les belles pentes jusqu’au glacier ne sont pas terribles : neige très changeante, poudre et croute.
Piste jusqu’à Argentière : carrelage.

[(lundi 2 décembre )]

JPEG

Pointe du Château, par méry...

le chemin jusqu’à Méry passe nickel... à la montée ! pour la descente, c’est plus compliqué !
Par contre la pente du haut : que du bonheur : très bonne poudre même pas soufflée. une valeur sûre ...
PS : merci pour la trace de nos prédécesseurs : une bonne vieille trace droit dans le pentu, comme on en voit rarement... ça fait plaisir de voir qu’il y a encore des mecs qui ont du cuissot par chez nous !

[(Dimanche 1er décembre)]

Croisse baulet

depuis le ball trapp, neige très changeante, assez soufflée par endroit, parfois bien poudreuse. Descente sur ramadieu puis retour sur 1 ski pour cause de casse de fix !!

Pas vraiment une journée à marquer d’une pierre blanche mais un bon bain de soleil avec un panorama fantastique sur la face sud des Aravis ...

[(Samedi 30 novembre)]

Ça y est c’est fait ! Depuis le temps que j en rêvais...

le Môle !

Peu de neige mais avec les skis cailloux c’est presque pas mauvais en arrondissant un peu les trajectoires, ça a crouté un peu au sud. Le chemin jusqu à bovère passe plutôt bien.

[(vendredi 22 novembre)]

Pas beaucoup d’imagination !
Malgré mes envies d’aller du côté de Chalune, on retourne vers

Gers

avec le Romain.

Grosse gavade dans 40cm de farine comme en plein mois de février !
on en a même chié à faire la trace ! c’est pour dire...
départ des Molliets, Véret, Gers, flaine, Grand Van, Molliets... rien à jeter !

[(samedi 16 Novembre : )]

Alors qu’il ya 12 gamins au mètre carré chez moi pour cause d’anniversaire de Louise, je décide de m’aérer les antennes skis aux pieds. Au passage, j ’embarque mon père , Mimic et Le Chip’, direction les Molliex. Je sais pas si il y avait d’autres pères de famille fuyant l’agitation du foyer mais en tout cas... on était pas tout seul !

On serre des mains, on retrouve des potes, des connaissances, des gars qu’on fait semblant de connaître pour être poli mais qu’on ne sait plus du tout qui c’est ?...

On met les peaux, un peu de travers, on les décolle, on les recolle, merde ! :oublié de racler le fart mis au printemps...
va falloir retrouver ses marques.

Côté ski : même s’il paraît indispensable de prendre "les skis cailloux", les conditions étaient vraiment pas mal du tout !
on monte à la tête des grand Van, puis Véret, puis on descend dans la combe de Gers : super bon, pas de trace !

on remonte et on rentre vite pour le gâteau et les cadeaux...



Comme par hasard.... la face ouest du Buet ! on repère, on s’extasie... un objectif cette saison : enchainer deux descentes dans cette face à la journée, 4000 m de déniv.!


poudre !!!!