[]
loader

Mes actus' montagnes

Vous tenir au courant des conditions!

la diplomatie prend un coup dans l’aile...

Traversée des pointes Lachenal, arète des cosmiques

jeudi 16 août 2007, par Steph

13 Août 2007

- 
- 
- 
Retour à la montagne pour maman ( celle de Louise, pas Bernadette ! ). J’avais bien un peu d’appréhension lorsqu’elle a ouvert son sac pour sortir ses crampons, je pensais en voir sortir un chauffe biberon ou le paquet de Pampers avec 20% gratuit ( c’est celle que l’on préfère ! )

Mais non, les crampons étaient bien là et réglés en plus.

Descente de l’arète en direction des pointes Lachenal. C’est une montagne en très bonnes conditions que nous parcourons aujourd’hui : les rimayes sont quasi inexistantes, la glace noire ne fait pas partie du vocabulaire, le temps est splendide...

Alors pourquoi y a t-il autant d’accident cette année ? le nombre d’alpiniste a t-il augmenté ? le hasard fait t-il mal les choses ? Je pense plutôt qu’il y a une part d’incompétence qui ne fait que croître. En effet, on rend la montagne trop accessible : matériel et météo de plus en plus performants, diffusion internet grandissante, ( dont ce site fait partie, l’hôpital se fout de la clinique ! )téléphone portable, pulsion d’évasion sous toutes ses formes trop importantes etc... La montagne ne fait plus peur ou du moins les gens ne la craignent plus.

Tout ce petit baratin pour dire que l’on a du mal à doubler des cordées qui font franchement n’importe quoi et qu’on a pas trop envie d’avoir au dessus de la tête pendant trop longtemps. Le problème, c’est qu’au moment du dépassement les noms d’oiseaux fleurissent, et qu’on était pas loin de poudrer. Arrivé au relais, je me fais encore traité de hijo de puta et mal politos j’sais pas quoi. Mais non, "coco" le mal politos c’est toi, tu n’y connais rien à la montagne, tu mets ton second en danger ainsi que toutes les cordées qui évoluent avec un encordement adapté et qui doivent subire ta corde à linge de 50 m qui monte, descend, remonte et traverse, pour finalement remonter et se... coincer !. Tu voudrais que j’attende derrière ce doux merdier jusqu’à ce que la nuit ou la prochaine perturbation arrive ?

C’est vrai que la montagne est "ouverte" à tous et que je ne suis pas le gourou mais j’ai appris à craindre la montagne, j’ai "appris la montagne" afin d’y évoluer en sécurité.


tourne sept fois ton orteil dans tes grosses avant d’aller la haut...

Album photos

  • première pointe
  • deuxième pointe
  • rappel de 15 mètres depuis la deuxième pointe
  • beaucoup de neige dans l'arète des cosmiques