[]
loader

Mes actus' montagnes

Vous tenir au courant des conditions!

Sicile acte II

lundi 17 novembre 2014, par Steph

du 17 octobre au 1er novembre

Après un bon repérage l’an passé, me voilà de retour sur la terra siciliana avec la ragazza et les bambinis...

Une semaine toujours aussi démente à san vito ! de la grimpe pour tout le monde...Louise essaiera même des voies en 6b ou 6c de 40 mètres sur des colos géantes ! Ca sera pas facile de se remotiver pour grimper en yaute...
De mon côté, je réussis à faire quelques pseudo 8a que je n’avais pas fait l’an passé...

je découvre un secteur que je n’avais pas exploré la dernière fois : nueva ossesion, pas beaucoup de voie dure mais des longueurs magnifiques !

On met les voiles direction les iles éoliennes : lipari, vulcano, stromboli, panaréa. On roule jusqu’à Milazzo en faisant une petite pause par le magnifique village de Cefalu. De Milazzo : 1 heure de bateau pour aller prendre pied sur Lipari, la plus grosse des îles.

On monte sur Vulcano et son splendide cratère qui fume tout jaune ! on fait le tour de l’île en bateau, c’est magnifique.

Malheureusement pour nous, le Stromboli est un peu "Véner" en ce moment et du coup on ne peut pas monter jusqu’en haut mais seulement à 400m ( à peine à mi hauteur et on ne verra pas les cratères du dessus), je m’étais bien renseigné un peu à savoir si on pouvait tenter de gruger mais apparemment le carabinieri siciliano n’est pas un gros déconneur et met des prunes de 500 € aux petits malins de mon espèce. on se la joue bien élevé... enfin presque... je pars devant en courant en éclaireur pour repérer les meilleurs endroits pendant que Marjo monte le plus vite possible avec les mioches. Nous n’avons que 3 heures avant la nuit et surtout avant que le bateau ne parte sans nous...
Je me dit que ça va être un peu short, je passe par dessous une barrière avec des panneaux "tête de mort" et arrive sur l’arête qui borde la fameuse pente de 900m de la "schiara del fuoco" ( ou un truc du genre )qui signifie : la truc machin bidule du feu ( ou un truc du genre ! ) d’ici la vue est splendide : on voit des blocs qui fument et qui dévalent la pente jusqu’à la mer.
je retourne vite chercher Marjo et les petits qui montent et les guide jusqu’à ce joli promontoire.
Deux heures plus tard on reprend le bateau pour faire le tour de nuit et observer les bombes de laves qui roulent sur les flancs du volcan !

Une fois de plus la météo est top pendant les 15 jours malgré un peu de vent. La mer est chaude et les Pizza toujours aussi bonnes et bon marché !

Album photos