[]
loader

Mes actus' montagnes

Vous tenir au courant des conditions!

Enchainement Arête nord de Blaitière, traversée des aiguilles de chamonix

vendredi 10 août 2012, par Steph

un voyage de deux jours à travers les aiguilles de cham...

8 et 9 Août : arête nord de l’aiguille de Blaitière puis traversée des aiguilles à la montée.

c’est avec un grand plaisir que je retourne traverser les aiguilles de chamonix avec mon pote Boz ; ayant déjà fait la travesée il y a quelques années avec chipo et scal dans le sens classique.

Cette fois c’est une autre paire de manche puisque nous attaquons par l’arête Nord de Blaitière ( 700 m 5C/6A ) puis nous enchaînons sur la traversée mais dans le sens "montée" ce qui est bien plus dure qu’à la "descente".

Nous "avalons" Blaitière plein taquet avec presque 3 heures d’avance sur le Vallot ( 4 heures au lieu de 7H ! ) normal , avec le Boz on enfile rarement des perles...

On enquille : Ciseaux ( versant Envers ) , Fou ( versant Envers ) avec les rappels ( un éboulement au sommet a changé un peu "la tronche" du premier rappel ! ) puis pointe Lépiney, Chevalier , on attaque le Caïman plat de résistance de cette traversée : après deux rappels de 30m on prend pied dans le couloir qui borde ce magnifique monolithe de granite rouge.
il faut attaquer environ 50 m sous la brèche et viser une dépression fermer par des blocs coincés ( pas celle de gauche ). Après quelques dizaines de mètres faciles je bute dans une sale daube de fissure large !! je "raffate" tant que je peux mais ne réussissant pas à mettre le moindre camalot je fais demi tour... et on passe à gauche sous l’énorme bloc coincé ! dès la sortie de ce passage il faut traverser à gauche et rejoidre quasiment le fil du pilier (E) Ca grimpe encore avec quelques magnifiques passages dans une petite fissure peu inclinée qui demande de se concentrer un minimum.

Deux rappels pour atteindre la brèche Caïman / Crocodile et ...le DILEMME !!
que faire ? il est 19 h00 , il y a un superbe bivouac ? , il nous reste encore du temps pour finir ?
Boz " la machine" aimerait faire tirer pour faire la croix à la journée ce qui , il est vrai, ne doit pas être souvent fait. Mais c’était compter sur ma formidable capacité de conviction ! je lui expose pleins d’arguments à commencer par le fait que je suis fatigué ! et nous installons le bivouac sur un bloc plat, dément !!

Le lendemain nous attaquons à 8 h20, ça grimpe assez rapidement dans les contreforts inf. du crocodile et nous redescendons ( rappels )versant chamonix pour prendre pieds dans le dièdre blanc qui est , pour l’occase, bien blanc puisqu’il est rempli de neige !!
Heureusement ça n’est pas trop raide et malgré le fond du dièdre un peu bouché par la glace, on ne se met pas au taquet. Au dessus de nous , le dernier ressaut du Crocodile : un must ! on attaque droit sur le fil du pilier, c’est bien raide plein gaz et c’est 4+ dans un rocher exceptionnel !! Du sommet, c’est deux petits rappels et on rejoint l’aiguille du plan qui marque la fin des difficultés, reste deux heures pour rejoindre l’aiguille du midi par la classique Midi - Plan ( un peu en glace noire par endroit ). Boz ne semble pas trop m’en vouloir d’avoir bivouaqué, il me parle, c’est déjà ça et reconnait même que j’ai été la voie de la sagesse. Du coup nous arrivons presque "frais et dispo" à l’aiguille : il est 13 h30 ce qui nous fait un temps total du Plan de l’Aiguille à l’Aiguille du Midi de 17h30 ( ce qui est 30 minutes de moins que ce que donne le Vallot ! fini les douze heures d’avance ! )

Matos : il faut deux brins de 60m seulement pour les rappels du Fou si ça vous dit d’équiper des rappels à 30m alors un brin suffit !
un jeu de camalot du 000 au 2. une paire de crampons, un piolet pour deux et le reste...

C’est un enchaînement magnifique ! Sur du rocher quasi tout le temps excellent, l’itinéraire est logique et sans être simplissime , ça n’est pas non plus trop la prise de tête à chaque bout de gendarme pour savoir si c’est à gauche ou à droite !
Côté difficultés, il y a quelques passages qui grimpent dans l’arête N de Blaitière ( 5c / 6a ) puis c’est plus cool jusqu’au Caîman ( sauf gourage d’itinéraire bien sûr ! ) dans le caïman et le Crocodile ça grimpe de nouveau, il faut compter se farcir quelques pas de 5 et 5C bien tassé ... en grosses grôles évidemment !

d’autre photos et un autre point de vue de la ballade sur le site de Boz : AVANCE

Album photos